Image

En mai

Mots-clés

, , , , ,

NEWSLETTER Mai 2018 copie

Publicités

Thierry Luang Rath

Mots-clés

, , , ,

Thierry Luang Rath nous présente sa démarche créative au Patiau jusqu’au 26 Mai 2018.

Thierry Luang Rath 3

Depuis toujours Thierry façonne la terre : source de sa paix intérieure. Il a aujourd’hui recentré sa production autour d’une seule forme : le bol et un seul émail appliqué à l’intérieur. « Les procédés sont venus d’eux-mêmes, je les ai reçus sans savoir d’où ils venaient. J’ai su qu’ils m’étaient destinés.» Concentré sur le bol tourné de ses mains, il repousse la matière, décore, cisèle avec ses outils de bambou. Ainsi le bol prend une autre tournure, d’autres volumes. Ce travail poétique, des textures décoratives à l’extérieur du bol, entre en résonance avec la réponse à l’intérieur du bol. Chaque bol est unique, présenté comme une invitation à la méditation autour de la matière terre.

Thierry Luang Rath 4

Thierry nous raconte son parcours d’artiste céramiste

« Un travail d’introspection dans l’isolement qui, loin de limiter l’expression à une affirmation identitaire, me conduit sur des sentiers déjà empruntés depuis toujours ; où et quand, par qui et pour aller où… ? Ebauche de réponse déjà bien suffisante : Être et Faire.

Thierry Luang Rath 13.JPG

Enfant, je faisais souvent les mêmes deux rêves en noir & blanc ; j’aimerais dire en sépia : Un grand vide habité d’une géométrie au sol, un damier infini et une architecture d’escalier complexe ; cauchemardesque ! Le jour, je dessinais

A dix-huit ans, j’ai rencontré un potier lillois, Jean Delobaux. J’allais régulièrement à son atelier pour modeler l’argile (le tournage ne me convenait pas). Dès lors, j’adoptais cette matière promise ou c’est elle qui me choisit.

Thierry Luang Rath 10

Le tournage est venu plus tard. D’abord autodidacte pour mon premier atelier dans le Nord (une production approximative devant un public) puis sur l’insistance de Sylvestre Rivière (cousin germain avec qui j’ai grandi), j’entrepris une formation qualifiante en tournage.

Thierry Luang Rath 8

D’ateliers traversés en ateliers créés, est venu « La Théière et le Bol » décidé au moment où j’allais tourner le dos (plutôt que le pot) au métier de potier. La seule motivation qui me restait : La Théière et accessoirement, le bol.

Aujourd’hui, en Bretagne, il ouvre son atelier boutique à Saint-Jean-la-Poterie.

Thierry Luang Rath 9

Les bols de Thierry Luang Rath nous raconte.

Thierry Luang Rath tourne chacun de ses bols, puis avant qu’ils aient atteints cette consistance « cuir » qui lui est si chère, il passe à un autre travail, il entre dans la matière la repousse. Avec ses outils fabriqués par ses soins en bambou, il va commencer cette longue méditation, chaque marque dans cette texture offre au bol un nouveau relief, un nouvel aspect. L’empreinte extérieure crée une réponse intérieure magnifiée par l’émail.

Thierry Luang Rath 12.JPG

Lénora Le Berre

Mots-clés

, , , ,

Lénora Le Berre nous présente sa démarche créative au Patiau jusqu’au 26 Mai 2018.

 

« La plasticité de la terre offre un champ des possibles infini. C’est en m’adressant à elle avec douceur, en lui portant une attention toute particulière que je peux en révéler ses qualités intrinsèques … nous limitant au point de rupture. »

 

L’éclat de ses émaux associé à ses recherches sur les textures et à un méticuleux travail d’ajourage offrent des créations au caractère universel mais de signature très personnelle. Créations originales et univers singulier témoignent de la transformation par le feu en évoquant des effets de rouilles, de métallisation ou d’érosion qui pourraient être liés au passage du temps.

Les céramiques de Lénora sont une invitation à explorer un monde qui marie modernité et archaïsme.

Lénora Le Berre 8

Son parcours de créatrice en céramique contemporaine :

Après avoir obtenu une maîtrise universitaire sur le thème de la céramique en 1997 et enseigné les Arts Plastiques durant 7 ans, Lénora entame l’exploration d’une pratique artistique personnelle. « L’argile est ainsi devenue ma matière de prédilection, celle que l’on contraint et qui garde la mémoire des empreintes. Celle qui évolue et change d’état, passant du cru au cuit avec les exigences et les accidents de la cuisson Raku ».

 

« C’est au prix de beaucoup de persévérance et de passion que je me suis formée à l’Art céramique. Margarette Roussel, alors potière à Plélan Le Grand, m’a ouvert son atelier, me faisant découvrir les différents aspects de sa pratique. Puis, lors d’une amitié naissante avec Catherine Chaillou, sculpteure animalière dans le Cher, j’ai découvert et expérimenté le raku. Ce fut un véritable coup de foudre ! Puis, s’exercer avec patience, indulgence et ténacité et accepter de s’inscrire dans la durée pour tendre vers le geste maîtrisé »

Lénora Le Berre 12.JPG

Lénora est désormais installée à Saint-Jean-la-Poterie et s’inscrit ainsi sur un territoire à la longue histoire potière.

Lénora Le Berre 11

Les créations ondulatoires de Lénora Le Berre

« Dialoguer avec la terre, c’est entrer en vibration. Tourner, modeler, sculpter, évider, décorer, cuire sont une mise en mouvement. J’explore les formes, les étire, les arrondis, les ornemente, les ajoure, creuse à leur surface des sillons ondulants. Je sonde la matière et mets mon imagination au service des formes. A chaque étape de création, une énergie nouvelle est engagée.

Mon mode principal de cuisson s’inspire du Raku. Cette technique originaire de Corée, développée dans le Japon du XVIe siècle, est le résultat d’un procédé d’émaillage par choc thermique. Chaque pièce est défournée individuellement alors que l’émail est en fusion. Puis, elle est enfumée, étape décisive qui révèle les couleurs et dessine un maillage de craquelures à la surface des pièces. Tous les sens sont alors mobilisés. Le chant cristallin de l’émail, sa couleur changeante et sa luminescence me renseignent sur la transformation en cours.

Aujourd’hui encore, je cherche à m’émanciper de la technique, à conquérir une liberté gestuelle et à me relier à l’imagination, source de toute création. »