Expo-vente Terre d’ombre et de lumière : Laure Zurcher

Étiquettes

, , , ,

vernissage Laure Zurcher au Patiau

Laure Zurcher, céramiste installée à Saint-Malo (35), travaille le grès et la porcelaine, des terres à cuisson haute température. Elle axe ses recherches autour des utilitaires, luminaires et contenants inspirés par la nature dans ce qu’elle nous offre d’irrationnel, d’authentique et de poétique. Elle souhaite redonner cette poésie dans les objets du quotidien qui nous nourrissent de leur présence, de leur pérennité et de leur existence poétique du savoir-faire manuel. Elle aime également transmettre cette expérience auprès des enfants et des adultes pour les reconnecter avec leur imaginaire mais aussi à leur fierté personnelle à réussir des pièces pérennes et uniques en partant de cette matière basique et mystérieuse, qu’est la terre. Retrouvez les luminaires de Laure au Patiau.

vernissage Laure Zurcher au Patiau2

Publicités

Expo-vente Terre d’ombre et de lumière : Marie Janvier

Étiquettes

, , , ,

vernissage Marie Janvier au Patiau 2

Marie Janvier, céramiste installée à Plougonven (29), travaille sur le thème de la terre habitée. L’élément terre lui permet de développer une approche sensible de la notion de cocon, de carapace… la terre habitée devient matrice, paroi, deuxième peau qu’elle façonne. Tout son travail donne naissance à des sculptures aux formes anthropomorphes, organiques, comme des espaces primitifs aux contours rassurants. Ces formes habitats semblent construites par la terre elle-même, puis figées par la flamme et apprivoisées par le feu lors de l’enfumage. Retrouver les sculptures, maisons et broches de Marie au Patiau.

vernissage Marie Janvier au Patiau

Expo-vente Terre d’ombre et de lumière : Jérôme Colivet

Étiquettes

, , , ,

vernissage Jérôme Colivet au Patiau3

Jérôme Colivet, céramiste installée à Paimpont (56), a découvert le monde de la poterie à l’occasion du stage de 3ème année de licence d’archéologie, au festival de la céramique de Belesta, où des potiers et des archéologues travaillent ensemble sur des problématiques de recherche en céramique ancienne.
Il raconte « J’ai trouvé la fabrication des poteries très frustrante mais la cuisson en plein feu a été le début d’une envie. L’année suivante, je suis rentré de Belesta en ayant mieux regardé comment fonctionnent les fours à bois et j’ai fabriqué avec des amis le premier -mini- four ».

vernissage Jérôme Colivet au Patiau

En 2005, il obtient sa maîtrise en Archéologie et décide l’année d’après de poursuivre plutôt dans la voie artisanale en se spécialisant dans la fabrication de répliques de céramiques issues des fouilles archéologiques. En 2011, après 5 saisons en collaboration avec Vincent Jactel ayant le même profil, il s’installe à Paimpont pour poursuivre seul ce travail particulier sur les céramiques anciennes.
« Ces huit dernières années, j’ai réalisé des poteries pour des associations de reconstitution historique, des projets de muséographie, de recherche universitaire, pédagogiques et je suis intervenu à l’occasion d’événements pour des démonstrations de tournage ou de cuisson de poteries. ».
En parallèle à ce travail historique, Jérôme a pris le temps de travailler sur des productions plus actuelles, fonctionnelles ou décoratives.

Une grosse partie de ses préoccupations les 3 dernières années, a été d’imaginer, concevoir et réaliser un four pour la haute température, de petite taille, qui puisse monter rapidement à 1300°C sans être poussif ni consommer trop de bois.

Il présente au Patiau des pots et jarres inspirées du passé, cuite comme il en a le secret, aux finitions noires de jais. Retrouvez les pots et jarres de Jérôme au Patiau.

vernissage Jérôme Colivet au Patiau2