Portrait de créateur, Valérie Robichon, vannière

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Née dans les montagnes vosgiennes et issue d’une famille qui travaille la terre, Valérie part finalement en ville pour étudier le graphisme. Son parcours professionnel atypique l’amène à travailler dans l’animation d’ateliers d’arts plastiques et d’ateliers nature.

C’est alors qu’un nouveau projet germe en elle, une envie de retour à la nature. Naturellement, elle se rapproche de la vannerie, redécouvre cet art des métiers traditionnels et des anciennes techniques.

Vannière depuis 2009, Valérie cultive son osier et le transforme en objets créatifs et usuels, pour la maison ou le jardin.

C’est une vannerie en osier brut (avec écorce) où elle joue avec les formes et les couleurs.

Son artisanat, sa générosité et son dynamisme lui permettent de développer à la fois:

  • des ateliers pédagogiques
  • la fabrication d’objets en vannerie
  • des aménagements de jardin par l’osier vivant
  • des ateliers pour personnes âgées
  • La plantation d’une oseraie

Amoureuse de ces métiers manuels et des matières, Valérie a plaisir à marier l’osier avec d’autres matériaux comme l’argile, la céramique ou encore le cuir.

C’est ainsi qu’elle a collaboré avec Céline Guenoux, céramiste à Lauzach (56), et Lara Graterol, céramiste à Rochefort-en-Terre/Pluherlin (56), pour proposer des créations uniques où les matières se rencontrent et dialoguent.

Ses créations sont à découvrir jusqu’au 29 mai 2021 pour l’exposition-vente « Duo de matières ».

Du mercredi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Le samedi de 14h30 à 17h30.

Suivons son travail:

http://1brin2nature.blogspirit.com/

https://www.facebook.com/1brin2nature/

Portrait de créateur, Céline Guenoux, céramiste

Étiquettes

, , , ,

D’abord dans l’enseignement, une réorientation professionnelle amène Céline Guenoux à découvrir l’argile auprès de Chantal Delage à Lizio (56).

Cette matière s’impose à elle comme une évidence. De cet énorme coup de cœur naît l’envie profonde d’en connaître davantage.

Sur le chemin de cette recherche, elle rencontre des potiers-céramistes qui l’accueillent chaleureusement, partageant leurs savoir-faire: un véritable cadeau.

C’est auprès de Sandrine Lanoé, passionnée de terroirs et de géologie, que commence à se dessiner le sens qu’elle a envie de donner à son travail. Elle se forme alors aux techniques des argiles locales et découvre les émaux grès.

Connaître la provenance de ses matières premières devient essentielle et point de départ de sa création.

« Le temps de fabrication de ces matières premières fait totalement partie de mon processus créatif, il lui apporte la lenteur qui m’est nécessaire. Au commencement ce ne sont pas les pièces que je vois mais bien la matière première qui me guide. »

Elle a fait le choix de préparer argiles, engobes et émaux avec des ressources locales ou recyclées (argiles bretonnes, coquillages, granit…). Céline utilise également de l’argile fabriquée au Fuillet (49).

Son travail l’amène ainsi à mieux connaître son environnement proche, à prendre conscience des richesses naturelles qui nous entoure et à les utiliser avec respect.

« Je me régale d’expérimentations: je me promène, j’observe je cherche, je récolte, je tente, j’y arrive … ou pas… et je recommence. »

Ses créations évoluent sans cesse: « En ce moment c’est le jardin et les plantes qui m’inspirent : des suspensions, des pots, des nichoirs, des mangeoires… Dans le travail de Valérie Robichon, j’ai trouvé une vision de la matière « osier » et de la vannerie qui me parlent. Notre travail en commun est un dialogue entre nos envies et nos matières. »

Coupelles et pots en grosse terre de Saint-Avé, émaux à base de carapace d’araignée de mer
Nid et petits paniers en osier et argile de la briquetterie de Saint-Avé

Click & collect céramique

Étiquettes

, , ,

Confinement part.3 c’est parti, et au Patiau on s’adapte. Au même titre que lors des deux précédentes périodes de confinement nous vous proposons un système de « click & collect » à récupérer en drive, côté atelier.

Sur notre site et le Facebook du Patiau, vous pourrez bientôt retrouvez le détail des céramiques de l’exposition temporaires  » Duo de matières » ainsi que les créations de l’atelier de décoration sur faïence, chantier d’insertion porté par Redon agglomération.

Un coup de fil, un mail ou un message via Facebook pour réserver vos pièces.

Nous nous adaptons à cette crise sanitaire, nous essayons de continuer à faire vivre les métiers d’art.

Face à cette situation particulière, recentrons-nous sur le local et la beauté des savoirs-faire de notre territoire.