Les arts de la table : Yannick Geffroy

Étiquettes

, , , , ,

« Dans notre société actuelle, qui met tant l’accent sur le visuel et le virtuel, l’esprit et le corps sont devenus des entités déconnectées. L’apparence physique définit notre identité sociale. La plastique est le centre de l’attention, alors que le corps humain, comme incarnation du savoir, n’est plus reconnu en tant que tel. C’est pourtant en mobilisant en permanence nos cinq sens que le corps devient notre propre outil de perception du monde, et c’est seulement par une unité de corps et d’esprit que l’acte de création peut avoir lieu.»

Juhani Pallasmaa, La main qui pense

C’est en empruntant ces mots à Juhani Pallasmaa que j’exprime aujourd’hui ce que représente mon travail. Puisque je retrouve dans le travail de la terre, matière première qui nous est offerte, la possibilité de m’exprimer via une production manuelle. La terre comme socle de création m’est venue naturellement depuis vingt ans déjà et elle ne cesse de me poser des défis tout en m’offrant des découvertes et surprises dans chaque travail commencé. Il ne s’agit pas ici de la dompter mais bien de lui emprunter ses capacités et fantaisies afin d’accorder mes idées à une image concrète… Un travail de création dans lequel les forces complices de la terre, de l’eau et du feu, dans cette matrice universelle se mélangent pour donner naissance à des formes, des volumes. Quand l’énergie du feu, la magie folle du “hasard” où l’inattendu se mêle à l’intuition… »

Les œuvres de Yannick naissent de la terre bien sûr mais avant tout de l’imaginaire que la main de l’homme façonne… Yannick transforme la matière première, basique, en un monde quasiment irréel mais qui rejoind notre quotidien par sa fonction… Vous n’avez alors plus qu’une envie, c’est de toucher, caresser, vous approprier l’objet créé, l’intégrer à votre vie de tous les jours.

Retrouvez les créations de Yannick Geffroy au Patiau jusqu’à la fin du mois d’Août… afin que chacun puisse profiter de l’exposition en cours, nous prolongeons la présence des céramistes.