Étiquettes

, , , , , , , , ,

Au point de départ, le travail de Quentin se construit autour de l’enfance. Il imagine avec des souvenirs, des images de cette période ; des souvenirs de lieux, de villes, de cités, d’objets, de quotidien …

Il crée avec les gestes, les jeux, les dessins et les couleurs de sa jeunesse.

Découpages, collages, assemblages, coloriages et barbouillages: toutes ces notions nourrissent et construisent ses réalisations.

Ces dernières oscillent entre utilitaires et sculptures, rebondissent entre figuratif et abstrait.

L’argile lui offre cette liberté. Elle est pour lui le pont entre un monde symbolique et notre univers contemporain. Elle offre la plasticité entre l’utile et l’inutile et révèle le lien entre l’imaginaire et le concret.

Il n’y a pas de nostalgie ou de mélancolie, mais une envie de trouver cette liberté « primaire » et cette légèreté enfantine. Comme un jeu de construction, comme un jeu de mémoire. Quentin réalise ces pièces en grès ou en porcelaine ; à la plaque, en moulage, ou au colombin puis cuites au gaz en réduction à 1280°.