Mots-clés

, , , ,

Thierry Luang Rath nous présente sa démarche créative au Patiau jusqu’au 26 Mai 2018.

Thierry Luang Rath 3

Depuis toujours Thierry façonne la terre : source de sa paix intérieure. Il a aujourd’hui recentré sa production autour d’une seule forme : le bol et un seul émail appliqué à l’intérieur. « Les procédés sont venus d’eux-mêmes, je les ai reçus sans savoir d’où ils venaient. J’ai su qu’ils m’étaient destinés.» Concentré sur le bol tourné de ses mains, il repousse la matière, décore, cisèle avec ses outils de bambou. Ainsi le bol prend une autre tournure, d’autres volumes. Ce travail poétique, des textures décoratives à l’extérieur du bol, entre en résonance avec la réponse à l’intérieur du bol. Chaque bol est unique, présenté comme une invitation à la méditation autour de la matière terre.

Thierry Luang Rath 4

Thierry nous raconte son parcours d’artiste céramiste

« Un travail d’introspection dans l’isolement qui, loin de limiter l’expression à une affirmation identitaire, me conduit sur des sentiers déjà empruntés depuis toujours ; où et quand, par qui et pour aller où… ? Ebauche de réponse déjà bien suffisante : Être et Faire.

Thierry Luang Rath 13.JPG

Enfant, je faisais souvent les mêmes deux rêves en noir & blanc ; j’aimerais dire en sépia : Un grand vide habité d’une géométrie au sol, un damier infini et une architecture d’escalier complexe ; cauchemardesque ! Le jour, je dessinais

A dix-huit ans, j’ai rencontré un potier lillois, Jean Delobaux. J’allais régulièrement à son atelier pour modeler l’argile (le tournage ne me convenait pas). Dès lors, j’adoptais cette matière promise ou c’est elle qui me choisit.

Thierry Luang Rath 10

Le tournage est venu plus tard. D’abord autodidacte pour mon premier atelier dans le Nord (une production approximative devant un public) puis sur l’insistance de Sylvestre Rivière (cousin germain avec qui j’ai grandi), j’entrepris une formation qualifiante en tournage.

Thierry Luang Rath 8

D’ateliers traversés en ateliers créés, est venu « La Théière et le Bol » décidé au moment où j’allais tourner le dos (plutôt que le pot) au métier de potier. La seule motivation qui me restait : La Théière et accessoirement, le bol.

Aujourd’hui, en Bretagne, il ouvre son atelier boutique à Saint-Jean-la-Poterie.

Thierry Luang Rath 9

Les bols de Thierry Luang Rath nous raconte.

Thierry Luang Rath tourne chacun de ses bols, puis avant qu’ils aient atteints cette consistance « cuir » qui lui est si chère, il passe à un autre travail, il entre dans la matière la repousse. Avec ses outils fabriqués par ses soins en bambou, il va commencer cette longue méditation, chaque marque dans cette texture offre au bol un nouveau relief, un nouvel aspect. L’empreinte extérieure crée une réponse intérieure magnifiée par l’émail.

Thierry Luang Rath 12.JPG

Publicités